Animaux errants, quoi faire ?

La loi française considère un animal errant un animal de compagnie hors de la surveillance de son maître.

Mes chers maîtres, vous avez l’obligation de surveiller vos animaux domestiques quoi qu’ils soient. Ceci vaut surtout la sécurité de votre animal.

<<Il est interdit de laisser errer les animaux domestiques et de façon générale tout animal domestique quel qu’il soit, de les abandonner ou d’attirer des animaux errants avec de la nourriture. La divagation des animaux peut occasionner des troubles importants de la tranquillité et de la sécurité publiques>>.

Quoi faire ?

Si vous perdez votre animal, prévenez d’abord la police municipale, la gendarmerie ou encore les réseaux sociaux  qui vous permettront de mettre en ligne des annonces d’animaux trouvés vivants, errants ou encore décédés.

Animal identifié, animal trouvé !

Si vous avez pensé, lors de l’adoption ou de l’achat de votre animal domestique, de l’identifier par puce ou tatouage, vous avez plus de chance de le retrouver.

Une fois que votre animal est trouvé, il est emmené à la fourrière de votre commune. Il y restera pendant 8 jours ouvrés. Après ce délai, l’animal est considéré abandonné et devient la propriété de la fourrière. Il risque d’être cédé à un refuge, ou à une association qui s’occupera de son adoption. C’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé de contacter dans le plus bref délai la fourrière la plus proche.

Afin d’éviter toute sorte de danger à votre animal, serait-il plus facile de faire un peu plus d’attention et surtout de le faire identifier ?

Pour plus d’infos, vous pouvez visiter le site du ministère de l’agriculture en cliquant sur ce lien http://agriculture.gouv.fr/animaux-errants

Comment identifier votre animalhttps://www.i-cad.fr/index.php/accueil

Je protège mon chien du froid !

Pendant ces jours de froid et de pluie, il est recommandé de limiter le temps de la promenade afin d’éviter une dispersion de chaleur importante chez le chien.

Utilisez toujours un manteau imperméable, résistent au froid et à la pluie, surtout pour les chiens de petite race (vous le trouverez dans les magasins ou sur le net et pour toutes les tailles)

Le chien et la neige ! 128px-Snow_dog

Si vous aimez faire du ski et avez envie que votre toutou passe les vacances avec vous, pensez surtout à protéger les coussinets de votre chien.

C’est vrai qu’il aime jouer dans la neige fraîche mais il faut éviter toute sorte de gerçure et gelure. Avant de partir en vacance, faites un tour dans les magasins spécialisés, vous y trouverez des chaussons spéciaux, des nombreux de modèles sont disponibles ; ou à la pharmacie vous pourrez opter pour des produits fortifiant coussinets plantaires roll-on hydratants spécifiques, à appliquer sur les coussinets du chien. Ils sont incolores et non toxiques, raffermissent la couche cornée et les coussinets sont protégés.

Enfin, si vous ne pouvez emmener votre chien avec vous, vous avez toujours votre pet sitter à contacter ! ;-p

Animal_tracks_on_snow_(probably_dog_tracks)

Et si on jouait à l’intérieur ? Les jeux d’intelligence !

Depuis presque un mois, ma petite boule de poils âgée de 7 ans n’allait pas bien du tout. Sa queue ne bougeait plus ! Voir Kaila qui ne remue plus sa queue c’est une des choses les plus tristes à vivre ! Après un rendez-vous chez le vétérinaire, on apprend que Kaila a sans doute le syndrome de la queue de cheval, une pathologie qui consiste en une dégénérescence et une sténose lombosacrée. Sous corticoïdes pendant plusieurs jours à des doses assez importantes, Kaila ne devait pas se fatiguer. Ceci veut dire plus de longues promenades, plus de lance-balle et plus de socialisation.

Pour cette raison, nous avons cherché des jeux à faire à la maison et nous avons trouvé un petit bouquin avec une liste créative de jeux à proposer à notre chienne. Il s’agit du livre intitulé « Jouer avec son chien dans la maison » d’Anja Jakob. Etant hyper-sensible à l’environnement, Kaila est beaucoup plus à l’aise dans la maison. Plus tranquille et plus réceptive, elle joue avec intérêt à toute activité.

Nous avons commencé avec un jeu assez simple : le Roule-Bouteille. Il nous a fallu une bouteille en plastique vide, sur laquelle nous avons percé plusieurs trous à l’aide de ciseaux à ongles. Une fois percé la bouteille, nous avons placé quelques friandises et nous avons revissé la bouteille. On a posé la bouteille sur le sol devant Kaila et on attendu de voir ce qu’elle allait faire. Eh bien, elle a compris immédiatement qu’il fallait la bousculer pour accéder aux friandises. Elle ne l’a pas mordue une seule fois. Apparemment, pour ce type d’exercice, le chien ne doit pas mordre la bouteille mais la bousculer.  Le deuxième jeu que nous lui avons proposé c’est la Bouteille à bascule. Nous avons percé deux trous face à face dans la partie supérieure d’une bouteille en plastique vide et on y a passé la manche d’un bâtonnet en bois. Le but de ce jeu est de ne pas mordre la bouteille mais de la cogner avec sa patte pour que les friandises tombent du goulot de la bouteille. C’est un jeu cérébral et Kaila a pris du temps avant de saisir ! Cela lui a permis de passer quelques heures en jouant dans la maison sans s’ennuyer, et c’est très intéressant surtout lors qu’il pleut et on est obligé de rester enfermé à l’intérieur !kaila_bouteille

Pour le moment, Kaila a terminé son traitement à la cortisone et nous croisons les doigts pour qu’il s’agisse que d’une simple inflammation ! Ceci ne nous empêche d’essayer d’autres jeux cérébraux !

Une très belle histoire d’amour !

Un pit bull sauve la vie à un enfant attaqué par des abeilles.

Ce matin, j’étais en train de lire différents journaux, et je suis tombée sur cet article touchant mis en ligne par le site http://www.lastampa.it Je me mets toute de suite à la recherche de l’article original, pour mieux comprendre l’histoire, et j’ai trouvé d’autres information dans cet article.

La presse raconte d’un petit garçon âgé de 8 ans (USA) qui était parti dans le bois jouer avec ses copains. En marchant, un de ses ami met son pied sur un vieux bois mort ce qui permet à des nombreuses abeilles de sortir de leur nid. Les enfants sont soudainement attaqués par les abeilles dont le petit Jess qui, on le saura plus tard, reçoit 24 piqures.

Jesse a un chien, ou mieux une chienne appelée Hades, une jeune pit bull qui entend les cris de son compagnon à deux pattes et se précipite à l’aider. Oui, vous avez bien lu, elle va l’aider et pas le ….mordre, ou l’attaquer ! Elle entend ces cris et le rejoint. Incapable de bouger, Hades décide de le traîner sur la colline pour l’éloigner du nid des abeilles. Puis elle laisse le petit monter sur son dos et le ramène à la maison, chez sa maman, laquelle pourra intervenir et appeler les secours.

C’est une très belle histoire qui fait bien démarrer la journée ! Cela montre à quel point les chiens sont des animaux sociaux, à quel point ils s’attachent à l’homme et parviennent à avoir des relations fortes et de confiance même avec les enfants ! Et vice-versa, bien entendu ! C’est une histoire qui fait réfléchir et montre comme une bonne éducation entre l’enfant et un chien considéré dangereux par la loi permet d’établir une bonne relation.

Le Pit Bull ou l’American Pit Bull Terrier est un chien extrêmement gentil avec l’être humain est surtout avec les enfants. Malheureusement c’est un chien utilisé encore pour les combats, mais aujourd’hui il devient un chien de compagnie ou de travail extraordinaire.

Si vous vous sentez prêts de prendre un chien catégorisé, comme l’American Pit Bull, renseignez-vous auprès d’un éducateur canin qui pourra vous donner des conseils sur son éducation et sur l’habilitation des chiens dits dangereux.  

Est-il important d’identifier un animal domestique ?

L’identification d’un animal domestique en France est obligatoire. Il y a plusieurs façons d’identifier un chat ou un chien.

  • Par tatouage. Il s’agit d’une inscription composée de chiffres et de lettres normalement appliquée dans l’oreille droite. Le tatouage est ensuite enregistré et répertorié dans le Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques
  • Par puce électronique ou transpondeur. Elle s’implante à gauche de l’encolure, sous la peau et contient toutes les informations de votre animal domestique. Elle présente des nombreux avantages par rapport au tatouage car le numéro ne pourra jamais être effacé et jamais falsifié ; l’animal ne ressent aucune douleur lors de l’implantation et la puce reste lisible, grâce à un lecteur de puce, tout au long de la vie de votre animal.

Elle est utile en cas de perte ou de vol et permet de retrouver facilement les propriétaires.

Le coût moyen pour faire identifier un animal domestique est compris entre 40 et 70 euros.

Une fois votre animal « pucé », le vétérinaire s’occupera de bien remplir le formulaire pour la demande de la carte d’identification de votre chien ou chat. La demande devra être envoyée par courrier accompagné d’un chèque (paiement d’une redevance) et de les photocopies du passeport au Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques.  N’oubliez pas que la carte doit être mise à jour en indiquant les modifications comme changement d’adresse en cas de déménagement.

Pour toute information vous pourriez toujours consulter le site https://www.i-cad.fr/index.php/accueil

 

 

Formation en éducation canine

Rémi Guérin et Stéphane de Au cœur des chiens proposent une super formation en éducation canine à Angoulême.
Il existe 2 niveaux, un niveau débutant et un niveau avancé. Vous trouverez les programmes sur ces liens :
Formation éducation canine niveau 1
Formation éducation canine niveau 2
A quoi servent ces formations ?
Ces formations de 2 jours (un weekend) vous permettent d’apprendre à lire et comprendre votre chien. Ainsi vous pourrez devenir des supers maîtres avec cette formation accélérée.
Bonne humeur, convivialité rempliront cette journée et les chiens seront de mise. Vous pourrez venir, avec ou sans votre animal, c’est vous qui décidez ! Les formations sont destinées à tout type de public et pour toutes les races de chiens.
Stéphane et Rémi vous apprendrons également comment éduquer votre chien, ils vous montreront différents exercices d’éducation canine sur leur terrain et mélangerons pratique et théorie (7h de pratique et 7h de théorie). Le but du jeu est de créer de la complicité avec son chien, lui donner envie d’écouter et d’aimer se faire conduire par sa famille.
Rémi et Stéphane utilisent uniquement des méthodes douces, ils aiment les bêtes et veulent transmettre leur savoir-faire.
Pour s’inscrire :stage de formation
06.75.79.22.29 pour joindre Rémi
06 68 69 27 84 pour joindre Stéphane
Consulter la page d’information de la formation en éducation canine

Le transport de votre animal domestique.

Si vous avez planifié de partir pour les vacances, sachez qu’il a trois grands modes de transports envisageable d’emmener votre animal domestique : la voiture, le train et l’avion.

Vous avez optez de partir en voiture. Pas de soucis !

7 règles d’or pour partir en voiture.

  1. Vérifier que votre chien ait de la place suffisante à ne pas se sentir à l’étroit et pour qu’il puisse bouger un minimum ;
  2. Bien attacher les valises à l’aide d’une sangle ;
  3. Ne pas laisser le chien coincé entre les valises car il risque d’arriver complétement ankylosé ;
  4. Attacher le chien, une sécurité en cas d’accident ;
  5. S’arrêter toutes les deux heures pour qu’il puisse faire ses besoins et se dégourdir les pattes, boire et prendre de l’air frais ;
  6. Ne pas laisser les vitres entrouvertes afin de éviter un  risque de rhinite ou de conjonctivite ;
  7. Et ne surtout JAMAIS laisser votre chien enfermé dans la voiture en plein soleil, même pour 5 minutes ! La température de votre voiture peut passer de 35° C à 60 ° en seules 10 minutes ! Vous ne laisserez jamais votre enfant dans une voiture ? Et pourquoi votre chien ou chat ? « Laisser les vitres entrouvertes » ? Détrompez-vous, ce n’est pas la solution. Pendant une journée ensoleillée et sans vent avec 22° à l’extérieur, la température de votre véhicule atteint 50° entre les deux sièges avant à la hauteur de l’accoudoir central. Et plus la température augmente à l’extérieur plus elle augmente à l’intérieur.

Lire la suite

Cet été je pars en vacance avec mon maître !

Pourquoi se prendre la tête : organiser les vacances pour toute la famille et …. trouver un endroit où abandonner son animal domestique. Stop à l’abandon !

Enfin l’été, le soleil, l’école est finie et nous avons tous envie de vacances. Partir loin, avec toute la famille au complet… ou presque. Comment ça ? Et oui, chaque année 100 000 animaux de compagnie sont abandonnés et pendant les vacances estivales ou peut atteindre le chiffre de 60 000, selon la dernière campagne contre l’abandon de fondation 30 millions d’amis.

Partir en vacances avec son animal de compagnie ? C’est possible !

Si vous voulez partir avec votre animal de compagnie, sachez que ce n’est pas impossible. En France, comme en Europe, il y a des nombreux établissements qui acceptent nos compagnons. Des hôtels, des campings, en passant par des Chambres d’hôtes. Il vous suffit de taper sur un moteur de recherche quiconque : « partir en vacances avec un chien » et vous trouverez plusieurs sites qui vous proposent des solutions pas chères.

la-nouvelle-campagne-de-la-fondation-30-millions-d-amis_790930_460x306

Abandonner son propre compagnon domestique n’est point la solution. Lire la suite

Sortir son propre chien : un vrai bien-être.

Allez mon toutou, on va sortir !

Sortir le chien est fondamental pour son équilibre psychologique et physique.

Cependant, il faut considérer son âge et sa race.

En ce qui concerne l’âge…

Il faudrait sortir les chiots toujours après leur repas pour une durée de dix minutes environ et surtout le sortir souvent dès ses premiers mois de sa vie pour lui permettre de profiter tout de suite de l’environnement qui l’entoure et d’éviter tout troubles de comportement (hypersensibilité, peur, etc).

Les plus jeunes chiens ont besoin de dépenser beaucoup d’énergie. Il est conseillé de les sortir et de fréquenter les parcs, les centres villes, et aller à la rencontre de ses congénères. On pourrait estimer une demi-heure par sortie ou une heure de promenade par jour.

… et la race !

Bien évidemment, ça dépend aussi de la race du chien. Un labrador ou border collie ont besoin de dépenser beaucoup plus d’énergie qu’à un shih tzu ou un bouvier bernois. Personnellement, je pense que tout chiens ont le droit à leur promenade, ce qu’il faut tenir en compte sont les activités qu’on leur propose.

En ce qui concerne l’âge de votre chien, plus un chien est âgé et plus on devrait réduire la durée de la sortie ! Il vaut mieux sortir un chien de 10 ou 13 ans plusieurs fois par jour pour une durée de vingt minutes.

Astuce pour le bien-être de votre chien.

Faites attention surtout à la chaleur ! Évitez de faire des longues promenades pendant les heures les plus chaudes de la journée. Privilégiez le matit tôt ou le soir. Lors de la sortie pendant la journée, pour éviter un coup de chaleur chez les chiens, avant de sortir, mouillez à l’aide d’une éponge trompée d’eau fraîche la poitrine de votre toutou. La poitrine est une des parties les plus sensibles, chez les chiens, en terme de sensation de froid ou de chaut. Il sera plus à l’aise et supportera la chaleur d’été !

 

 

Promener le chien ? Est-il important ?

Votre chien a-t-il besoin de sortir ?

<Ah ! Vous avez deux chiens et vous vivez dans un appartement ? Oh la la la … >

Combien de fois avez-vous entendu cette question ? En ce qui me concerne, des milliers de fois. Oui, j’ai deux chiens de taille moyenne et on vit en appartement ! Et nous sommes heureux !

Jardin ou appartement ?

Les chiens passent la plus part de leur journée à attendre leurs maîtres. Que ce soit dans un appartement ou à la maison ou encore dans un jardin, il n’y a pas une vraie différence. Ceci dit, c’est vrai qu’il peut jouer, courir, et faire ses besoins dans son jardin. Cependant, il ne pourra pas profiter des rencontres et des moments privilégiés avec son maître.

On entend souvent dire que le chien est un <animal sociale>. Cela veut dire qu’il a besoin d’être en contact avec d’autres humains, d’autres chiens. Il a besoin de sortir pour s’épanouir et rencontrer ses congénères ; sentir des nouvelles odeurs et découvrir des nouveaux goûts.

Quels bénéfices en tirer des sorties ?

Des sorties avec votre chien, vous pourriez qu’en tirer profit ! Il s’agit surtout de :

  • renforcer le lien homme-chien
  • renforcer la confiance
  • travailler le jeu
  • travailler l’éducation

Où aller se promener ?

Il est important de diversifier les lieux de sorties afin de pouvoir offrir à votre chien un large panel de nouveautés. Aller à la mer ou à la campagne ne sera jamais pareil qu’aller en ville. Pourquoi ne pas faire un tour au marché du samedi ? Ça sera une opportunité pour lui de sentir des nouvelles odeurs, de rencontrer d’autres humains, de sentir de nouveaux sons qu’on n’entend pas tous les jours. Votre chien apprendra à les reconnaître, il aura du plaisir à vivre ces rencontres, surtout parce que dans ces lieux de très nombreuses odeurs sont présentes.

Et pour combien de temps dois-je marcher ?

Pas de panique ! Vous ne serez pas obligés de parcourir des kilomètres !

La durée dépend de l’âge et de la race de votre chien.