Fêtons le 14 juillet en toute sérénité

Comment fêter le 14 juillet avec nos amis les animaux !

Nous qui aimons les animaux savons qu’ils ont une ouïe très développée. C’est pour cette raison que nous devons faire en sorte que nos protégés n’aient pas peur lors des célébrations.

Nos animaux perçoivent ce « bruit » comme un danger, et ils peuvent soit se cacher soit fuir. Ce qui peut s’avérer très dangereux car en fuyant ils pourraient être percutés par une voiture ou se blesser.

Quoi faire?

Laissez vos chiens et chats à la maison et avant de partir vous amuser fermez les fenêtres et les volets, afin de minimiser le son assourdissant des feux d’artifices. La maison est un lieu sûr pour eux, rassurant, et ils se sentiront beaucoup mieux chez eux qu’au beau milieu de la foule !

Si vous préférez ne pas sortir et rester à côté de vos protégés, alors, envisagez des endroits tranquilles dans la maison où ils pourront se cacher, organisez des jeux à faire l’intérieur et restez le plus naturel possible !

Et pour retrouver mon animal ?

Pensez à identifier votre animal domestique, en cas de fuite, il pourra être retrouvé ! Voici un lien utile : i-cad où vous pourriez trouver toutes les informations nécessaires !

Publicités

Animaux errants, quoi faire ?

La loi française considère un animal errant un animal de compagnie hors de la surveillance de son maître.

Mes chers maîtres, vous avez l’obligation de surveiller vos animaux domestiques quoi qu’ils soient. Ceci vaut surtout la sécurité de votre animal.

<<Il est interdit de laisser errer les animaux domestiques et de façon générale tout animal domestique quel qu’il soit, de les abandonner ou d’attirer des animaux errants avec de la nourriture. La divagation des animaux peut occasionner des troubles importants de la tranquillité et de la sécurité publiques>>.

Quoi faire ?

Si vous perdez votre animal, prévenez d’abord la police municipale, la gendarmerie ou encore les réseaux sociaux  qui vous permettront de mettre en ligne des annonces d’animaux trouvés vivants, errants ou encore décédés.

Animal identifié, animal trouvé !

Si vous avez pensé, lors de l’adoption ou de l’achat de votre animal domestique, de l’identifier par puce ou tatouage, vous avez plus de chance de le retrouver.

Une fois que votre animal est trouvé, il est emmené à la fourrière de votre commune. Il y restera pendant 8 jours ouvrés. Après ce délai, l’animal est considéré abandonné et devient la propriété de la fourrière. Il risque d’être cédé à un refuge, ou à une association qui s’occupera de son adoption. C’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé de contacter dans le plus bref délai la fourrière la plus proche.

Afin d’éviter toute sorte de danger à votre animal, serait-il plus facile de faire un peu plus d’attention et surtout de le faire identifier ?

Pour plus d’infos, vous pouvez visiter le site du ministère de l’agriculture en cliquant sur ce lien http://agriculture.gouv.fr/animaux-errants

Comment identifier votre animalhttps://www.i-cad.fr/index.php/accueil

Est-il important d’identifier un animal domestique ?

L’identification d’un animal domestique en France est obligatoire. Il y a plusieurs façons d’identifier un chat ou un chien.

  • Par tatouage. Il s’agit d’une inscription composée de chiffres et de lettres normalement appliquée dans l’oreille droite. Le tatouage est ensuite enregistré et répertorié dans le Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques
  • Par puce électronique ou transpondeur. Elle s’implante à gauche de l’encolure, sous la peau et contient toutes les informations de votre animal domestique. Elle présente des nombreux avantages par rapport au tatouage car le numéro ne pourra jamais être effacé et jamais falsifié ; l’animal ne ressent aucune douleur lors de l’implantation et la puce reste lisible, grâce à un lecteur de puce, tout au long de la vie de votre animal.

Elle est utile en cas de perte ou de vol et permet de retrouver facilement les propriétaires.

Le coût moyen pour faire identifier un animal domestique est compris entre 40 et 70 euros.

Une fois votre animal « pucé », le vétérinaire s’occupera de bien remplir le formulaire pour la demande de la carte d’identification de votre chien ou chat. La demande devra être envoyée par courrier accompagné d’un chèque (paiement d’une redevance) et de les photocopies du passeport au Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques.  N’oubliez pas que la carte doit être mise à jour en indiquant les modifications comme changement d’adresse en cas de déménagement.

Pour toute information vous pourriez toujours consulter le site https://www.i-cad.fr/index.php/accueil