Animaux errants, quoi faire ?

La loi française considère un animal errant un animal de compagnie hors de la surveillance de son maître.

Mes chers maîtres, vous avez l’obligation de surveiller vos animaux domestiques quoi qu’ils soient. Ceci vaut surtout la sécurité de votre animal.

<<Il est interdit de laisser errer les animaux domestiques et de façon générale tout animal domestique quel qu’il soit, de les abandonner ou d’attirer des animaux errants avec de la nourriture. La divagation des animaux peut occasionner des troubles importants de la tranquillité et de la sécurité publiques>>.

Quoi faire ?

Si vous perdez votre animal, prévenez d’abord la police municipale, la gendarmerie ou encore les réseaux sociaux  qui vous permettront de mettre en ligne des annonces d’animaux trouvés vivants, errants ou encore décédés.

Animal identifié, animal trouvé !

Si vous avez pensé, lors de l’adoption ou de l’achat de votre animal domestique, de l’identifier par puce ou tatouage, vous avez plus de chance de le retrouver.

Une fois que votre animal est trouvé, il est emmené à la fourrière de votre commune. Il y restera pendant 8 jours ouvrés. Après ce délai, l’animal est considéré abandonné et devient la propriété de la fourrière. Il risque d’être cédé à un refuge, ou à une association qui s’occupera de son adoption. C’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé de contacter dans le plus bref délai la fourrière la plus proche.

Afin d’éviter toute sorte de danger à votre animal, serait-il plus facile de faire un peu plus d’attention et surtout de le faire identifier ?

Pour plus d’infos, vous pouvez visiter le site du ministère de l’agriculture en cliquant sur ce lien http://agriculture.gouv.fr/animaux-errants

Comment identifier votre animalhttps://www.i-cad.fr/index.php/accueil

Publicités

Une réflexion sur “Animaux errants, quoi faire ?

  1. Quand j’ai récupéré deux chats abandonnés dans la rue entre 2012 et 2015, l’un avait un tatouage et avait été opéré grâce à une association de village, l’autre était maigre et n’appartenait à personne. Aujourd’hui, ils vont bien et sont heureux avec nous. Je souhaite que les gens soient davantage responsables lorsqu’ils adoptent un animal: c’est un être à part entière et pas un jouet. L’abandon n’est pas la solution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s